Inventer des mathématiques dans différents contextes en Mésopotamie

Orateur: Christine PROUST
Localisation: Université Paris 7, France
Type: Histoire et philosophie des mathématiques
Site: UPEM
Salle: 2B 101
Date de début: 13/02/2019 - 16:00
Date de fin: 13/02/2019 - 18:00

L'histoire des mathématiques dans le Proche-Orient ancien est documentée par des milliers de tablettes d'argile notées en caractères cunéiformes en deux langues, le sumérien ou l’akkadien. Cette histoire couvre une très longue période, les troisième, deuxième et premier millénaires avant notre ère, et concerne une vaste région géographique incluant l'Irak, l'Iran et la Syrie. Cette histoire sur le temps long n'est ni linéaire ni continue, et les sources sont très inégalement réparties chronologiquement et géographiquement. Le paysage mathématique que l'on peut percevoir à partir des sources disponibles est constitué d’une succession de tableaux parfois richement documentés, vivants et colorés, mais parfois très lacunaires.
Les notions mathématiques qui émergent de ces sources diverses concernent  par exemple la notation sexagésimale positionnelle dans le contexte des premiers grands empires centralisés au troisième millénaire, les procédures de résolution des problèmes quadratiques dans le contexte des écoles de scribes au début du deuxième millénaire, un système quasi algébrique de notation mathématique dans un contexte troublé de guerres et de migrations au milieu du deuxième millénaire, ou le calcul virtuose avec de très grands nombres sexagésimaux dans le contexte des sciences astrales à la fin du premier millénaire.
La conférence s’efforcera de dépeindre quelques-uns de ces tableaux.

Affiche: